Cycle : le paysage, l’expression d’une intériorité (4)

"Le paysage expressionniste : lyrisme et transcendance"

Par Claire Grebille, historienne de l'art
 
Cri de révolte  contre l’ultra-conservatrice  société  willhelmienne, l’expressionnisme  allemand  rassemble, selon Marx Ernst, tous les artistes ayant l’intention de donner expression  au spirituel. Des jeunes artistes s’organisent tour à tour  en deux groupes, qui vont trouver, dans le paysage, un langage privilégié. La première association, Die Brücke, est née à Dresde autour de  Kirchner, Heckel,  Mueller ou Nolde  tandis que  la seconde, Die Blaue Reiter, à Munich, est  stimulée  par la figure charismatique de Kandinsky. Ces deux mouvements vont  jouer sur les déformations  visionnaires de la réalité et exprimer la transcendance de la Nature, en privilégiant le lyrisme de la couleur.

Salle Maurice Pic - Hotel du département

26 avenue du président Herriot

26000 Valence

Plus d'infos…