La tempête

Cette exposition rassemblera quarante-sept artistes dont plusieurs ont déjà exposé au Crac.

Une tempête. Le fracas du tonnerre. Des éclairs.

(1),William Shakespeare.

William Shakespeare n’a besoin que de ces quelques mots pour évoquer la violence de la tempête qu’il campe dès l’ouverture de sa pièce éponyme. Résonne alors en nous cette peur mêlée de fascination que nous éprouvons face aux éléments qui, soudainement, se déchaînent.La tempête est une contradiction intérieure. Nous nous mettons naturellement à l’abri de la foudre, du vent, du tonnerre, de la pluie,… mais demeuront subjugués par cette puissance à l’oeuvre. C’est un sujet sur lequel, de longue date, de nombreux artistes et auteurs se sont penché. Dans le formidable tableau de Giorgione (3), La tempête est le “personnage” central: “… il y a dans ce tableau un événement qui ne se produit pas, une menace qui demeure en suspens, un éclair qui ne provoque pas d’averse. Les personnages de La Tempête ne semblent pas s’en soucier, rien n’entame leur indifférence, rien ne leur fait perdre contenance… les éléments n’arrivent pas à se déchaîner, la vie ne tient qu’à un fil, elle défie les lois de la physique, et l’imminence de cet événement indéfinissable suscite la crainte et l’inquiétude.” (2)La tempête dans un crâne, dans un verre d’eau, éblouissante, intime, bouleversante, destructrice, source de vie, d’envies et de peurs… C’est autour de ces quelques notions que s’est articulé le choix des artistes, de leurs oeuvres, pour faire de cette exposition un “événement indéfinissable”.

Hugues Reip

CRAC / Pyrénées-Méditerranée

 

CRAC Occitanie

Centre Régional Art Contemporain

26, Quai Aspirant Herber

34200 Séte

Plus d'infos…