L’obscurité de l’oubli, la lumière des balles

Marcos Avila Forero

Vernissage dimanche 19 novembre 2017 à partir de 9h30

Exposition dans le cadre du festival Présence(s) Photographie

Ce projet photographique est réalisé en Colombie à partir d’un dispositif singulier, dans les quel les balles, que jusqu’aujourd’hui ont été nécessaires pour exprimer un mal-être social au travers de l’affrontement armé, vont être employés cette fois-ci, pour créer la lumière nécessaire à la réalisation des photographies de ce projet. Par sa propre nature, la photographie en tant que telle est un archive historique, de tel sorte qu’en employant les balles en question – que jusqu’aujourd’hui ont servi pour exprimer une réalité à travers de la guerre – comme source de lumière nécessaire à la réalisation de ce projet, une analogie apparait directement, non seulement avec le contexte actuel du processus de Paix en Colombie, mais aussi avec une réalité historique du conflit social en Colombie: que pour une partie importante de la population, la seule façon de sortir de l’ombre de l’histoire, de l’obscurité de l’oubli, a été au travers de la lumière des balles.

Ce projet fait un portrait de ce moment historique au travers de ces acteurs, qui sont en train de faire le pari de remplacer les balles par la participation politique, comme moyen de résoudre les conflits sociaux qui ont étouffé la Colombie depuis plus d’un demi siècle.
Voir plus…

La fabrique de l'image

La Fabrique de l’image
2, rue de l’Oratoire
07400 Meysse

La fabrique de l’image

Plus d'infos…