Cycle : Quand le sport inspire l’art (5)

Quand l’art contemporain s’empare du phénomène sportif.

Par Yvan Gastaut, historien de l’art, maître de conférences à l’Université de Nice, membre du conseil scientifique du musée national du sport.

 

Poursuivant cette aspiration à la  dématérialisation du paysage, le tchèque  Wenzel Hablik, suggère  par l’usage transcendant des bleus, l’immensité  inter-siderale. Habités par le même  questionnement  mystique, empreint de réflexions  théosophiques, Kupka et Kandinsky basculent définitivement dans l’abstraction en expérimentant une vision de la concorde universelle, reliant interrogations métaphysiques, harmonie musicale, rythmes chromatiques dont l’immatérialité perpétue tout en la dépassant la quête d’idéal spirituel née du paysage romantique allemand.

 

Toutes les conférences du cycle : quand le sport inspire l’art

Salle Haroun Tazieff

3e étage

10, rue Farnerie

26000 Valence

Plus d'infos…