Après la  « Grande Guerre », repenser la fonction de l’art.

Par Pascal Thevenet, chargé de cours en esthétique

 

Depuis le XIXè siècle, l'art en occident a entamé une mutation profonde. Si les profonds bouleversements sociétaux, du fait notamment des révolutions industrielles, ont basculé peinture et sculpture de l'académisme au modernisme, les outrances de la seconde guerre mondiale vont entraîner une radicale remise en cause d'un des propres
de l'humanité : sa capacité à faire art.La 3è année de ce cycle vise à saisir cette rupture qui fait de l'art un art dit "contemporain" :

 

Toutes les conférences :

Le mercredi de 18 h 30 à 20 h

La maison de la vie associative, 74 route de Montelier

(Inscription au cycle complet obligatoire - 21 €)

Expressionnisme abstrait avec Jackson Pollock ; Pop art avec Andy Warhol ; Arte Povera avec Giovanni Anselmo...

Fluxus, Body art, Land art...

L'art devenu contemporain est-il encore moderne ?

Mentions légales